Lettre d'information

Textes liturgiques de la messe pour la Nouvelle Evangélisation

Accueil > Liturgie > La vie de la liturgie > Outils pour la formation et pour préparer les célébrations > Textes liturgiques de la messe pour la Nouvelle Evangélisation

Edition typique en latin et traduction en français

Le site Internet de l’Année de la foi publie les textes liturgiques pour la Messe pour la nouvelle évangélisation, approuvés par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, afin qu’elle soit célébrée pendant cette année spéciale.

Selon le n°376 chapitre VIII de la PGMR, "les messes pour intentions et circonstances diverses et les messes votives sont prohibées les jours de mémoire obligatoire, ainsi qu’aux féries de l’Avent jusqu’au 16 décembre, du temps de Noël depuis le 2 janvier et du Temps pascal après l’octave de Pâques. Cependant, si un besoin ou une utilité pastorale véritable le demande, on peut prendre, dans la célébration avec peuple, la messe correspondant à ce besoin oui à cette utilité, au jugement du recteur de l’église ou même du prêtre célébrant."

Antienne d’ouverture

Cf. Ps 104, 3-4. 5

Glorifiez-vous de son nom très saint :
joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !


Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face ; souvenez-vous des merveilles qu’il a faites.

Prière d’ouverture

Dieu qui, par la puissance du Saint-Esprit,


as envoyé ton Verbe porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,


fais que en gardant les yeux fixés sur lui,


nous vivions toujours dans une charité sincère,
pour annoncer l’Évangile et en témoigner dans le monde entier. Par Jésus-Christ.

LITURGIE DE LA PAROLE

Première lecture

Lecture du livre de Ben Sirac le Sage 34, 9-20

On a beaucoup appris quand on a beaucoup voyagé et un homme d’expérience parle avec intelligence. Celui qui n’a pas été à l’épreuve connait peu de choses, mais celui qui a voyagé déborde de savoir-faire. J’ai beau- coup vu au cours de mes voyages et j’en ai compris plus que je ne saurais dire. Bien des fois j’ai été en danger de mort, et j’ai été sauvé, voici de quelle manière : Ceux qui craignent le Seigneur, leur esprit vivra, car leur espérance s’appuie sur qui peut les sauver. Celui qui craint le Seigneur n’a peur de rien, il ne tremble pas car Dieu est son espérance. Heureuse l’âme de qui craint le Seigneur : sur qui s’appuie-t-il et qui est son soutien ? Les regards du Seigneur sont fixés sur ceux qui l’aiment, puissante protection, soutien plein de force, abri contre le vent du dé- sert, ombrage contre l’ardeur du midi, protection contre les obstacles, assurance contre les chutes. Il élève l’âme, il illumine les yeux, il donne santé, vie et bénédiction.

Parole du Seigneur.

Ou :

Lecture du livre de Ben Sirac le Sage 42, 17-24

Il n’a pas été possible aux anges, les saints du Seigneur, de décrire toutes les merveilles de sa création, celles que le Seigneur tout-puissant a fondées pour que l’univers soit affermi dans sa gloire. Le Seigneur a scruté aussi bien les profondeurs de l’abîme

1 2 3 4 >>

Enregistrer au format PDF  Version imprimable de cet article

Sur le même thème :